image221

Indurations périnéales

Indurations périnéales

Selle trop souple, trop large ou trop étroite. Assise hors  » creux de selle « . Selle trop haute. Surengagement des cales  » hachant  » le pédalage.

La plupart du temps le cycliste a la selle trop reculée pendant le pédalage sur la route et ne peut se détecter en cinq minutes sur un home traîner (le cycliste avance sur la selle).

La zone au contact de la selle diminue et la pression augmente. Le cycliste doit être assis sur le creux de selle et la selle doit avoir le bon recul et la bonne hauteur.

Dans certains cas il faut aussi analyser la qualité de la selle. En effet certaines selles du marché sont très belles en vitrine mais lorsque vous les prenez en main et que vous appuyez sur le revêtement vous pouvez parfois sentir un écrasement rapide de quelques millimètres et ensuite une zone de contact dure, pour peu que la largeur du bec soit  » importante  » et que la selle soit plate au lieu d’avoir un bec arrondi vous aurez une zone de contact très dure qui provoquera des pathologies et cela peut aller jusqu’à l’agression du nerf honteux.

La selle, tout comme les chaussures est un accessoire primordial lorsque l’on achète un vélo et bien peu de personnes savent faire le bon choix. Trop de cyclistes pensent qu’il est normal de souffrir sur le vélo !

Laisser un commentaire